Achat de l’art enligne : des nouveaux défis à relever

Le marché de l’art enligne n’a jamais cessé de croitre. En revanche, l’idée d’acheter des œuvres d’art en ligne ne séduit pas tout le monde, plusieurs collectionneurs et amateurs d’art gardent une attitude frileuse en face de la numérisation de ce domaine. Les acteurs dans ce secteur doivent alors trouver des solutions pour ses réserves craintives envers de cette révolution.

Augmentation du nombre des galeries d’art en ligne

En dépit d’un ralentissement du marché de l’art, le marché de l’art en ligne continue à progresser et d’atteindre des chiffres d’affaires énormes. Il est temps que le marché traditionnel se met sur la mêmelongueur d’onde que le monde numérique.

On assite alors à une accélération de la mutation numérique des galeries d’art. les galeristes mettent en place des solutions en interne ou ils externalisent la numérisation de leurs galeries. En plus, on note une utilisation fréquente des réseaux sociaux qui aident efficacement à promouvoir l’activité de ces galeries et d’influencer les décisions d’achat.

Les responsables des galeries d’art en ligne sont amenés aussi à diversifier leurs services afin de faire face à une concurrence féroce dans ce secteur. Les galeries d’art enligne sont de plus en plus nombreuses et le fait de se démarque des autres et faire amener des acheteurs et de les convaincre d’acheter devient plus compliqué.

Le challenge à réaliser par les galeries d’art en ligne

Les acteurs du marché de l’art font face à plusieurs défis de taille.

Convaincre les acheteurs encore hésitants

La réticence de 50 % des acheteurs à adopter les nouvelles pratiques de l’art en ligne constitue un principal frein d’une meilleure croissance de ce secteur. C’est un des grands défis auxquels les plateformes d’art en ligne doivent confronter.

Les acheteurs manifestent une crainte car ils ne peuvent pas voir de près l’œuvre et ne peuvent pas la toucher. Ils soupçonnent alors sur l’authenticité de l’œuvre et qu’elle appartienne vraiment à un artiste connu.

Cela a pour effet de réduire le nombre d’acheteurs en ligne d’une part et de ne pas pouvoir commercialiser des œuvres d’art dont la valeur est grande.

Rassurer les acheteurs

Un certificat d’authenticité s’avère indispensable pour rassurer les acheteurs d’art en ligne et leur prouver que l’œuvre n’est pas un faux. Cela parait tout à fait logique surtout que les œuvres d’art abstrait, contemporain ou moderne sont intangibles.

Simplifier les modes de livraison

La logistique est un des points sur lesquels les galeristes doivent travailler afin de rassurer les clients et d’arriver à augmenter le taux de succès des actes d’achat.