Conseils pour acheter un commerce

Si vous préférez acheter un commerce plutôt que de le créer, sachez que les formalités sont presque les mêmes que celles d’une reprise d’entreprise. Cependant, l’achat d’un commerce présente des particularités non négligeables. Voici quelques conseils pratiques pour acheter un fonds de commerce.

Le vendeur a l’obligation de communiquer certaines informations

La législation française impose au vendeur du commerce de communiquer les informations suivantes :

    • Les références (nom, prénom, etc.) du précédent vendeur du commerce, le prix et la date d’acquisition et un état complet des éventuelles créances pesant sur le commerce.
    • Bénéfices et chiffres d’affaires réalisés au cours des trois dernières années précédant le jour de la vente.
    • Les références du bailleur (nom et adresse), la durée et la date du bail.
    • Un bilan des chiffres d’affaires réalisés chaque mois entre la date de clôture du dernier exercice et le mois qui précède la vente.

Diagnostics préalables

Si vous habitez dans le département du Morbihan, sachez que vous pouvez trouver un commerce à vendre à Lorient. Il suffit de consulter les annonces de fonds de commerce publiées sur le site de la CCI de ce département.

Après avoir choisi un commerce, la première chose à faire est de diagnostiquer rigoureusement le fonds de commerce mis en vente. En effet, vous devez vérifier que le commerce correspond bien à votre projet en vous intéressant à chaque aspect.

Le vendeur a l’obligation de vous fournir des documents comptables authentiques. Ce qui vous permettra d’avoir une idée de l’état de santé du commerce. Pour vous assurer que tout est normal, vous devez donc analyser minutieusement les derniers bilans, le bail commercial, les comptes de résultats, les contrats, etc. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à contacter un expert-comptable.

Après cette étape, faites des enquêtes sur le terrain. Il s’agit en effet d’analyser la concurrence, d’étudier la clientèle et d’évaluer l’emplacement du commerce.

Évaluez la valeur du commerce

Pour évaluer la valeur du fonds de commerce, vous pouvez adopter par exemple pour la méthode d’évaluation par le chiffre d’affaires. Elle consiste à calculer le chiffre d’affaires annuel moyen du commerce et à lui appliquer un pourcentage variable (entre 40 et 100 %).