Le salon de l’automobile 2016 se prépare à Londres

Depuis le dernier salon de l’automobile qui s’est tenue en 2008 dans la capitale britannique, il y a plus eu de salon de l’automobile en Angleterre. En réalité, ce salon de l’automobile a été totalement délaissé par les fabricants qui lui signifiaient un certain manque d’intérêt. Toutefois, ce manque d’intérêt était réellement justifié par le fait que les fabricants n’avaient pas senti la relation entre leurs efforts et le nombre de ventes que connaissait la Grande-Bretagne. Seulement, cette fois-ci Londres affiche une meilleure santé et veut prouver à tous qu’elle dispose désormais d’une industrie automobile renaissante. Même si le salon ne sera pas organisé par la SMMT ou l’association des constructeurs britanniques, BNC Special Events compte relever le défi.

À l’aube d’une industrie automobile renaissante en Grande-Bretagne

Depuis le premier salon de Londres en 2008, le pays avait perdu l’attrait dont il disposait. Son marché automobile n’avait plus la même attractivité dont avaient besoin les fabricants et il n’y eut plus d’autres éditions. Seulement, aujourd’hui l’Angleterre n’a rien à envier à aucun pays européen, car son industrie automobile est en plein boom. Elle est l’une des rares industries automobiles qui ne souffrent pas de la crise et surtout le secteur automobile dispose d’usines flambantes neuves sans oublier d’une plus grande dynamique d’embauche et surtout un grand nombre d’investissements massifs.

A découvrir également : Le courtage, c'est quoi ?

Dans ce lot d’investissements, on peut sans doute nommer TATA qui a su injecter suffisamment de fonds pour racheter les marques Jaguar et Land Rover en 2008 pour 2.3 milliards de dollars. Cela s’est matérialisé par des résultats notables de Jaguar qui a lancé un programme d’investissement de 5.5 milliards de dollars entre 2011 et 2016. De plus, les ventes du marché domestique ont atteint des chiffres jamais recensés et au-delà même de ceux de http://rognacauto.fr/. En 2014, les ventes ont évolué de 9,3 % dans l’archipel avec 2,4 millions de véhicules symbolisé par 700.000 immatriculations de plus qu’en France.

Un nouveau concept pour le salon de Londres

Si l’on sait déjà que le salon ne sera pas organisé par l’association des fabricants britanniques, on sait qu’il se pourrait qu’il soit organisé par la structure BNC Special Events dans un nouveau concept. En fait, loin d’une grande salle, le salon de Londres qui se prépare en 2016 se fera dans un parc. Cette annonce qui a été faite par le Prince Michael de Kent confirme aussi le lieu. Le parc de la ville, Battersea Park, accueillera ainsi le salon automobile de Londres et permettra même aux constructeurs de faire tester leurs voitures et de nouer une meilleure relation avec la clientèle.

A voir aussi : Découverte : Kidzania, le parc qui fait travailler les enfants