Comment devenir coiffeur professionnel ?

Devenir coiffeur professionnel n’a jamais été chose facile, ce n’est pas un métier à prendre à la légère, il vous faut beaucoup de patience et surtout de volonté pour ainsi achever un travail de qualité.

Jovial et délicat, le coiffeur s’occupe d’apporter un bon nombre de soins pour la chevelure de ces clients, c’est le maître de la coupe, du brushing et de la couleur. Mais avant tout, il écoute et conseille.

Un parcours professionnel

Il est nécessaire de disposer d’un diplôme professionnel pour pouvoir exercer ce métier. On parle alors du CAP qui est indispensable. D’ailleurs, il existe deux types de ce diplôme, à savoir le CAP coiffure et le CAP perruquier-posticheur, ces deux-là sont suivis de mentions complémentaires, telles que coloriste-permanentiste ou styliste-visagiste.

Par contre, si votre but est d’ouvrir un salon de coiffure, il vous faudra un autre genre de diplôme, on parle alors du Brevet professionnel de coiffure, du Brevet de maîtrise coiffeur, ou encore du Bac Pro perruquier-posticheur. Sachant que les deux premiers vous accordent même le droit de former des apprentis.

Puis à la fin de sa formation, le coiffeur, débutant et fraîchement diplômé, commence d’abord comme assistant-coiffeur ou shampouineur et ce n’est qu’après avoir acquis quelques mois d’expériences, qu’il peut avoir ces propres clients au salon.

Des qualités à développer à tout prix

Jovial, ayant un bon sens relationnel et outre ces compétences techniques, le coiffeur doit savoir être communicatif et serviable, surtout quand il s’agit de conseiller ces clientes angoissées, qui ont besoin d’être rassurées au plus vite. Il doit aussi savoir cerner les désirs de ces dernières pour qu’il puisse l’orienter vers la prestation adéquate à sa chevelure et à son visage.

Ainsi, il doit être capable de gérer ces relations pour pouvoir satisfaire ces clients et cela se fait par différents moyens, tels qu’en offrant un accueil aimable qu’appréciera le client, en l’écoutant, en faisant attention à la propreté du salon et donc, en nettoyant le sol et le matériel de coiffure après chaque coupe, d’ailleurs, celui-ci doit être bien décoré donnant une atmosphère chaleureuse aux clientes et les mettant ainsi à l’aise…

Un talent de commercial s’avère nécessaire pour vendre d’un produit coiffure professionnel et ses prestations. Mais pour devenir un professionnel dans la matière, il faudra ajouter à cela, un brin d’imagination et énormément de créativité, qui sont des atouts importants pour se faire une place au sommet.