Le vitrage chauffant : Une nouvelle technologie pour plus d’économie en énergie

La vitre chauffant est utilisée depuis une vingtaine d’années dans les pays nordiques. C’est sûrement à causes des températures extrêmement basses. Ce qui n’est pas le cas en France, car il est assez rare. Cependant, ce genre de vitrage s’annonce comme une meilleure alternative sérieuse pour ceux qui utilisent encore les méthodes de chauffage traditionnelles pour une habitation très gourmandes en énergie. Il faut noter que ce sont les fenêtres d’un bâtiment sont les plus sensible aux ponts thermiques.

Une sensation proche des rayons du soleil

Par un principe de rayonnement, le vitrage chauffant procure de la chaleur contrairement aux radiateurs. En effet, ce procédé utilise les infrarouges qui sont assez proche des effets provoqués par les rayons du soleil. Ainsi, la fenêtre chauffe les objets et les corps et pas l’air ambiant. Une solution qui s’avère très pratique pour les pièces à haut plafond par exemple.

A voir aussi : Autoentrepreneur : comment faire des factures ?

De nos jours, il est possible d’équiper 1/3 de la surface de votre pièce de vitrage chauffante au lieu d’utiliser des chauffages électriques. Mais la surface nécessaire pourrait diminuer dans les prochaines années vues les avancées technologiques et la modernisation du produit.

Pour un confort identique, le chauffage par rayonnement consomme beaucoup moins par rapport au chauffage par convection.

A voir aussi : Agen, une ville où il fait bon vivre

De plus, le vitrage chauffant permet une très grande capacité d’isolation. Sur les modèles les plus récents, on a pu constater seulement 7% de déperdition d’énergie. Lors de la pose des fenêtres, il est possible de choisir le côté à chauffer.

Une technologie encore rare et méconnue

A l’heure actuelle, le système de vitrage chauffant n’est pas toujours très utilisé. C’est une technique encore méconnue et récent qui reste malgré tout assez chère. Aujourd’hui seuls des particuliers aisés qui puissent s’offrir le luxe d’installer des surfaces vitrées chauffantes. Cependant, même si l’investissement est lourd, les économies énergétiques réalisées vont vite se rentabiliser. Comme cette technologie est amenée à se répandre, il est alors sur que les prix vont automatiquement baisser.