Qui finance le DPC ?

Vous êtes un professionnel de santé et êtes informé du nouveau processus de formation continu : DPC. Vous savez que vous devez suivre un programme DPC par année pour répondre à vos obligations mais ne savez pas vraiment comment celui-ci est financé ? Voici des réponses à vos questions.

Tout d’abord, sachez que quel que soit votre statut (salarié ou libéral), une prise en charge de votre DPC est possible. Deux cas se distinguent cependant.

Le cas libéral

Cela concerne les professionnels travaillant à hauteur d’au moins 50% en libéral ou en centre de santé conventionné (exemple: pharmacien, sage-femme, médecin, infirmier…). L’OGDPC (Organisme Gestionnaire du Développement Professionnel Continu) peut prendre en charge le financement de votre programme DPC sous forme d’un forfait. Le montant du forfait dépend de votre profession et couvre le programme DPC ainsi que les indemnisations liées à la participation. Par exemple, pour un DPC infirmier, l’OGDPC propose une prise en charge globale maximum par programme et par participant de 1065 €.

Le cas salarié

Cela concerne les professionnels étant majoritairement salariés (exemple : hospitalier). Dans ce cas, c’est l’employeur qui prend en charge le DPC. Dans certains cas, c’est l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) auprès duquel l’employeur cotise qui prend en charge le financement du DPC.

Est-il possible de réaliser plusieurs programmes la même année

Le financement mis en place pour les professionnels de santé permet d’assurer le financement d’au moins un programme par an. Cependant, selon le programme choisi, il est possible que votre forfait ne soit pas épuisé. Dans ce cas, il pourra servir à financer tout ou partie d’un deuxième programme DPC de votre choix.

Sachez que vous n’avez aucune limite quant au nombre de programmes DPC effectués chaque année. Cependant, si vous désirez faire plus que le forfait de financement le permet, le reste sera à financer par vous-même.

Tags: