Implant dentaire : pourquoi est-ce aussi cher ?

L’implant dentaire est une technique très fiable et de plus en plus utilisée. Elle permet de remplacer plusieurs dents manquantes. Cependant, les implants dentaires sont réputés comme étant très chers. Ce qui décourage plusieurs personnes d’y avoir recours. Cet article vous renseigne sur les raisons de ce prix élevé.

Environ 2500 euros en moyenne pour un implant dentaire

À un niveau basique, l’implant dentaire coûte environ 1000 euros. Cependant, il faudra y ajouter le prix de la couronne (1000 euros) et du pilier surimplant qui coûte entre 300 et 500 euros. Le prix total de l’implant peut alors varier entre 2000 et 2500 euros. Mais pourquoi une telle somme pour un implant dentaire ? En effet, le matériau qui constitue l’implant coûte assez cher. D’ailleurs, certaines couronnes en céramique sont réalisées à travers un alliage d’or et l’utilisation de ce métal précieux fait augmenter le prix de ces soins dentaires.

La pose d’un implant nécessite aussi une petite intervention chirurgicale dont le but est de creuser la cavité de l’os de la mâchoire. Une opération qui nécessite la présence d’un véritable plateau technique bien plus important que pour les autres interventions dentaires. De plus, le dentiste qui pratique l’intervention doit bénéficier d’une formation très spécifique.

Un remboursement quasi inexistant

Pour poser un implant dentaire, il faut que l’os de la mâchoire soit de quantité suffisante. Dans le cas contraire, il faudra pratiquer une greffe et ceci représente un coût supplémentaire. D’ailleurs, il s’agit d’une intervention lourde et nécessitant un traitement post chirurgical lourd et assez coûteux. D’autres interventions peuvent être nécessaires après la pose. Leur prix va surtout s’ajouter sur celui de l’implant. Aujourd’hui, la sécurité sociale ne propose pas de remboursement pour l’implant dentaire. Aussi, aucune mutuelle ne le rembourse intégralement.

Le travail des dents saines : l’alternative du bridge

Un bridge se compose de trois éléments. Pour un prix total d’environ 2500 euros, la Sécurité Sociale ne remporte que 195 euros. Chez certaines mutuelles, la prise en charge ne fait prend que 50%. Aujourd’hui, le bridge est une succession de couronnes dentaires qui sont accolées les unes aux autres. Pour les couronnes centrales, elles remplacent toutes les dents manquantes bien que n’étant pas soudées au niveau de l’os. Elles sont surtout fixées grâce aux nombreuses couronnes qui sont situées au niveau des extrémités et qui permettent de recouvrir les dents saines. Toutefois, le bridge a une durée de vie moins longue.