Quelle est la différence entre un tire-bouchon et un tire-bouchon de champagne ?

Il n’y a pas beaucoup de gens qui connaissent l’histoire du tire-bouchon de vin ou tire-bouchon de champagne. Le 1er brevet de tire-bouchon connu remonte à 1795, il appartient à l’Angleterre. Les premiers tire-bouchons n’ont servi à ouvrir ni le vin ni le champagne.

Du tire-bouchon vin au tire-bouchon champagne

Les premiers tire-bouchons n’ont servi à ouvrir ni le vin ni le champagne, mais plutôt les bouteilles de bière et de cidre. Les premiers tire-bouchons ont été obtenus à partir d’un Worm armes à feu, un outil avec un embout à spirale simple ou double qui permettait d’extraire les balles fichées des fusils, mais pas dans le vin ou le champagne. La conception de base avait un manche en bois fixé sur le ver métallique, comme on en voit encore sur les tire-bouchons de vin ou les tire-bouchons de champagne les plus élémentaires aujourd’hui.

A découvrir également : Arts et Vie: découverte culturelle.

Tire-bouchon Corkscrew
Tire-bouchon Corkscrew

Finalement, c’est l’Allemand Carl Wienke qui est censé avoir inventé le tire-bouchon à levier unique de type, souvent appelé ami du garçon ou couteau sommelier pour les bouchons de vin, mais pas pour les bouchons de champagne. Wienke a obtenu un brevet allemand en 1882. Le premier brevet pour le tire-bouchon double levier ailée type, comme un tire-bouchon à crémaillère, est censé exister à partir de 1888 : il fut accordé à l’Angleterre.
En 1979, Herbert Allen, a inventé le tire-bouchon Screwpull. Tire-bouchon auto-traction qui parvient à ouvrir presque sans effort le bouchon de la bouteille de vin, mais pas de champagne. Le modèle Screwpull est devenu un succès rapide et est aujourd’hui largement dans le monde. Cependant, en France, un brevet du tire-bouchon à champagne n’a été déposé qu’en 2013.

La différence entre le tire-bouchon et le tire-bouchon de campagne

L’une des différences principales entre le tire-bouchon de vin et le tire-bouchon de campagne est que le tirebouchon de campagne doit attraper le bouchon de liège avant qu’il ne saute. En effet, la principale difficulté d’ouverture du bouchon de champagne réside dans l’instabilité du bouchon, après que l’on ait enlevé son papier et son filet de protection. Normalement, après qu’on ait enlevé ce filet, si on secoue quelque peu la bouteille, le bouchon saute en pétant. Il faut donc un mécanisme précis soit à partir d’un levier, soit à partir d’un ressort pour la fameuse Dom Pérignon. Notons au passage que cela est, cependant, fort apprécié dans les réceptions d’événements tels les mariages. En fait, le moment de l’explosion quand saute le bouchon fait partie de la tradition de la fête.

A lire également : Les principaux lieux touristiques bretons

Donc, le tire-bouchon à champagne doit pouvoir permettre l’extraction du bouchon de liège ultra-sensible sans bruit et sans accident. C’est ce qu’ont pu faire Jacques Pitoux et  Pierrick Duret, co-inventeurs 2013 du tire-bouchon de champagne. Sans dénaturer les traditions, c’est-à-dire sans toucher ni à la bouteille, ni au bouchon du Dom Pérignon, ces Français ont eu le mérite de créer un tire-bouchon de champagne différent du tire-bouchon de vin.
L’idée est de faciliter l’ouverture d’une bouteille avec l’aide d’une aiguille qui transperce le bouchon pour retirer le gaz de la bouteille, puis utiliser un levier pour éviter que cela explose. En quelques secondes, vous avez votre bouchon de champagne entre les mains.