Comment devenir avocat ? Ce qu’il faut savoir

Vous venez d’assister à une passionnante plaidoirie et vous avez trouvé votre vocation, vous souhaitez devenir avocat. Mais vous ne savez pas par où passer ? Quelles études suivre ? Le point dans cet article.

Les conditions pour devenir avocat

La première condition pour devenir avocat est de réussir le concours d’entrée à l’école du barreau. Pour passer ce concours, vous devez remplir un certain nombre de conditions. D’abord, vous devez être titulaire d’un master complet en droit ou un master 1 au minimum. Si vous n’avez pas ce diplôme, un IEP suffira. Vous devez également remplir les critères de moralité. Votre casier judiciaire doit être vierge. Vous ne devez pas faire objet de condamnation pour agissements contraires aux bonnes mœurs, etc. Si vous êtes en France, vous devez être de nationalité française ou bien un ressortissant d’un État de l’UE. Ensuite, vous devez suivre une formation dans un institut spécialisé (IEJ) pour vous préparer à l’examen final. Certains diplômés peuvent ne pas passer cet examen. Il s’agit des titulaires de doctorat en droit, les notaires, etc. Une fois que réussit le concours, il peut alors intégrer le barreau.

A lire aussi : Avez-vous une mémoire auditive ou visuelle ?

Le métier d’avocat

L’avocat est un professionnel du droit qui a pour mission d’assurer la défense de ses clients dans plusieurs types de cas, du simple litige au cas complexe et délicat. L’avocat assiste le client dans ses prises de décisions et dans ses recours. Il l’aide à vérifier qu’il n’enfreint aucune loi et que ses droits ne sont pas violés. Pour le conflit ne nécessitant pas de procès, l’avocat joue un rôle de médiateur. Il est important de savoir que tous les avocats ne plaident pas. Seuls ceux qui sont dans le contentieux assistent aux plaidoiries et essayent de convaincre le juge pour tirer son client d’affaire. Il existe également d’autres spécialisations.

A lire également : Zoom sur le menu déroulant pour une série

Un avocat en droit du travail par exemple, gère les litiges et les contentieux des entreprises et leur apportent des conseils juridiques pour éviter tout problème avec la justice. L’avocat travaillant dans les tribunaux défend son client dans le cadre d’une plaidoirie. Il utilise sa connaissance du droit et sa capacité d’argumenter pour convaincre les jurés. La plaidoirie demande un sérieux travail d’investigation au préalable. L’avocat se prépare à toutes les éventualités et anticipe sur les objections de la partie adverse, pour réagir spontanément le jour du procès. L’avocat doit alors avoir une parfaite maîtrise de la langue, mais aussi des textes, des codes, etc.