Autoentrepreneur : comment faire des factures ?

S’il y a une question qui taraude plusieurs auto-entrepreneurs c’est comment faire pour réaliser des factures légales. Si vous en faites partie, sachez que c’est désormais possible de réaliser cette tâche conformément aux normes en vigueur. Avec un modèle de facture pour les autoentrepreneurs, vous pouvez en toute facilité faire vos états de compte et respecter toutes les mentions légales. Il existe toutefois quelques chefs d’autoentreprises qui peinent à faire correctement leurs factures. Pour vous aider dans cette démarche, voici quelques explications sur lesquelles vous pourrez vous baser pour faire des relevés appropriés.

Identifier les parties prenantes

Puisque les factures constituent une base pour faire le bilan financier d’une entreprise, elles doivent comporter tous les détails légaux selon les règles en cours. Vous devez ainsi vous identifier en mentionnant le nom et l’adresse de votre dénomination sociale. Il y a aussi d’autres informations essentielles à préciser comme le numéro d’immatriculation et celui de SIREN.

Après cette étape, vous allez passer à l’identification du client. Vous allez indiquer son nom, son adresse et son statut juridique. Le modèle de facture pour les autoentrepreneurs vous réserve des cases spécifiques dédiées à la clientèle. Vous allez seulement les remplir tout en n’oubliant pas de mentionner la date l’émission de la facture.

Noter les produits et le numéro de la facture

Ces éléments font aussi partie des informations importantes qui doivent figurer sur une facture. Toutes les additions doivent avoir des numéros propres que vous devez mentionner pendant le remplissage. Il faut aussi savoir que les factures doivent se succéder sans trous afin d’éviter les éventuels soupçons de fraude pendant le contrôle.

Il ne faut pas aussi oublier de mentionner les produits et les prestations, quelle que soit leur taille. Vous devez indiquer la quantité, les prix unitaires, les références et le prix total. Même s’il y a des réductions pendant l’achat, vous devez les mentionner sur chaque ligne de l’offre concernée.

Les autres mentions obligatoires

Pendant la rédaction de leurs factures, plusieurs autoentrepreneurs font l’erreur de se limiter seulement à la mention de la date de l’émission. Si cette dernière est différente de celle de la livraison, vous devez nécessairement la mentionner au niveau de la facture. Si l’opération comporte aussi des créances, il existe certaines mentions obligatoires qui doivent figurer au niveau de la facture. Vous allez indiquer la date limite de paiement, les sanctions prévues en cas de retard et les conditions de réduction. Si par ailleurs il n’y a pas d’escompte, il est important de le préciser de façon claire.