Faire un prêt immobilier : obtenir un meilleur taux

La durée de l’emprunt, le profil de l’emprunteur, le taux de l’obligation assimilable au trésor sont des facteurs pouvant influencer votre taux immobilier, qui lui agit sur le coût total de votre crédit. Dans ce cas, il est conseiller de faire en sorte à ce votre négociation réussisse afin d’obtenir le meilleur taux possible. Vous pouvez agir sur ces facteurs ou sur d’autres points. Voici quelques conseils pour aboutir cette fin.

Un apport personnel

Vous disposerez d’un grand atout auprès de votre organisme prêteur si vous disposez d’un apport personnel. Il faut donc mettre en avant votre capacité à faire des épargnes. Certes ce n’est pas obligatoire et il est toujours possible d’obtenir un financement jusqu’à 110% du coût de l’opération. L’idéal est d’économise au moins 10% de la valeur de votre bien. D’ailleurs cette somme épargnée pourrait vous servir pour couvrir certains frais comme celui de votre notaire ; celui de votre agence ou déménagement. Selon le montant, vous pouvez même couvrir les deux et/ou d’autres frais annexes.

Miser sur la durée de prêt pour avoir un meilleur taux

On a dit que la durée de l’emprunt est un des facteurs qui influence le taux de votre crédit immobilier, donc, aura aussi un impact sur le coût global.  L’idéal est de réduire le coût de votre prêt grâce à vos économies. C’est-à-dire financer une partie du projet ne serait-ce qu’un peu. De cette manière, la demande de prêt est réduite, ce qui vous permettra aussi de réduire la durée de prêt. En effet, le taux d’un crédit immobilier augmente en fonction de la durée de paiement. Réduire cette dernière vous permet donc d’obtenir un meilleur taux que prévue. En gros, votre taux de crédit immobilier dépend aussi du montant de prêt avec la durée de l’emprunt.

Bien choisir son assurance de prêt immobilier

Votre banque vous propose un contrat groupe ou une délégation interne avec leur tarif et leur différentes couvertures. Ci les détails qu’elle vous propose vous convient, n’hésitez pas à l’accepter car c’est un moyen pour avancer la négociation de votre taux immobilier. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours faire une délégation d’assurance grâce aux lois Lagarde et Hamon. En effet, ces lois vous permettent de choisir une autre assurance que celle proposée par votre banque prêteuse. Dans ce cas, prenez le temps de comparez différentes assurance de prêt immobilier avant de conclure. De cette façon, vous n’avez pas de difficulté à valider ou pas l’assurance de votre banque.